GROUPE DE PAROLES DU 4 FEVRIER 2022

Comment accompagner les enfants dans le développement de leurs compétences artistiques et sportives ? Comment valoriser leurs points forts ? Comment détecter leurs qualités ? Comment prendre en compte des capacités qui dépassent le scolaire.

Ce groupe a accueilli pour la première fois une maman nigériane dont la fille de CM2 est nouvellement inscrite à l’association. Cette dernière va traduire mais les échanges de la séance se dérouleront parfois en anglais.

Nous accueillons aussi Florence, amie d’une des mères présentes, qui anime dans le Val d’Oise, au sein d’une association, des activités périscolaires.

Les présentes font part d’expériences variées, dans l’environnement scolaire, en club ou amateur mais plutôt sportives que musicales ou dans d’autres disciplines artistiques.

Très rapidement au cours des premiers échanges des réflexions apparaissent :

  • Section basket au collège pour une fille de 5ème qui avait découvert ce sport par les activités du mercredi après-midi de la mairie de Paris : la découverte d’une activité peut se faire en dehors du cercle familial ou des connaissance existantes des parents.
  • Atelier numérique à l’école Tumo pour une fille de 3ème qui avait fait du chant choral plus jeune mais avait voulu arrêter : Les enfants changent et souhaitent parfois cesser une activité, faut-il les pousser ou non ? Comment le parent investit ou pas dans l’activité. Une mère dit qu’elle a fait faire de la guitare à sa fille car elle-même avait toujours voulu jouer de la guitare mais que sa fille avait finalement dit que cela ne lui plaisait pas.
  • Foot encore en club pour un garçon de 5ème qui souhaite faire une section sport études alors que sa mère juge ça trop difficile : là se pose le problème de comprendre pour le jeune le niveau et les implications de mener de front des études et une discipline sportive exigeante et pour les parents de bien comprendre dans quel type de structure l’enfant doit entrer, comment se renseigner, auprès de qui.
  • Section volley pour une fille en 3ème dont la mère trouve que c’est très prenant et que cela met en péril l’équilibre scolaire et engendre beaucoup de fatigue : on voit apparaitre la problématique de la limite entre bien-être/épanouissement/plaisir du sport et ce qui apparait pour les parents (et parfois pour l’enfant) comme une contrainte source de fatigue et de potentiels problèmes scolaires.

Une des mères témoigne de son propre parcours artistique : Elle dessinait petite en recopiant souvent des illustrations de livres jeunesse. Lorsqu’elle était dans un foyer Emmaüs après son arrivée en France, Raymonde, l’une de nos bénévoles, lui a offert une boite sur laquelle était représentée une femme qui dessinait. Cette illustration l’a marquée (elle possède toujours la boite). Lors d’un voyage à Lourdes elle a aussi vu des loups imprimés sur des tee-shirt et a commencé à les dessiner. Puis de fil en aiguille, elle en est venue à prendre des cours et à se retrouver dans une formation de dessin.

Son exemple est très intéressant car il raconte comment l’art peut accompagner dans les situations difficiles et guider et déboucher parfois sur des situations réelles d’apprentissage.

La discussion s’est ensuite poursuivie sur l’intérêt d’entrer en section sport-étude. Les parents s’interrogent sur la difficulté de ces sections pour leurs enfants : Quelles compétences faut-il ? Comment connaitre les différentes sections ? Faut-il être un bon élève ? Trop de pression ? Faut-il beaucoup d’autonomie ? etc.

Il s’avère qu’à Paris, il y a beaucoup de sections sport études en collège. L’offre est variée. A partir du lycée il ne reste qu’une section de « Danse HIP HOP » au lycée Turgot. Sans doute le passage au lycée nécessite-t-il plus de disponibilités. Il en existe en banlieue (par exemple 7 lycées proposent du foot).

La thématique des compétences artistiques et sportives fait apparaitre la tension qu’il y a entre favoriser le bien être et le développement de son enfant et vouloir qu’il réussisse ce qui implique parfois qu’il entre en compétition, qu’il fasse des sacrifices au détriment de choses fondamentales par ailleurs. Les mères présentes ont très bien ressenti qu’il convient parfois de faire des choix et de les expliquer aux enfants.

La date du prochain Groupe de paroles est le vendredi 25 MARS à 18H30. Le sujet est : Quelles sont les valeurs de la société aujourd’hui ? Qu’est ce qui nous intéresse, nous questionne ? En termes d’obligation morale, de valeurs communes pour mieux vivre ensemble.

Vous retrouverez ici les livres qui ont servi de support à cette séance.

A propos Admin Les amis de la Bienvenue

L’association, Les amis de la Bienvenue, a pour but de réunir ceux qui désirent créer et approfondir les relations de quartier en prenant toutes initiatives propres à faciliter l’information, la connaissance des hommes et du monde, le dialogue, la solidarité et l’égalité des chances. Elle se fonde sur le respect de l’égale dignité de toute personne humaine. Elle s’adresse à tous, adultes et enfants, sans discrimination.
Cet article a été publié dans Archives 2022, GROUPE DE PAROLES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s